L’éjaculation précoce, comment retarder l’éjaculation ?

Comment retarder l'éjaculation

L’éjaculation est un processus physiologique complexe qui combine deux processus – l’émission et l’éjaculation elle-même. La phase d’emmission est le résultat d’une réponse réflexe de la part du système nerveux (et des réflexes, si vous vous souvenez, dépendent de notre volonté a la manière très limitée).

Cela arrive après la stimulation érotique (visuel ou lors d’un contact direct). Dans la phase de l’émission, le sperme est libéré dans la lumière de l’urètre, grâce a la réduction des canaux déférents, des vésicules séminales et de la prostate. Quand le sentiment de l’arrivée de l’éjaculation augmente, la possibilité d’un contrôle volontaire diminue progressivement, en atteindant un certain point où l’éjaculation ne peut pas être arrêtée.

Immédiatement après la phase d’emission, suit la phase de l’expulsion- comme le résultat du réflexe inconditionnel, au-dela du contrôle volontaire. Dans cette phase, le sphincter interne de la vessie ferme afin qu’il n’y ait pas de la coulée inverse du sperme. Après cela, le sphincter externe ouvre, et le sperme est emis a l’extérieur grâce a la réduction des muscles du plancher pelvien.

Si on va plus profondement, au niveau biochimique, l’éjaculation est le processus encore plus complexe. Je ne vous invite pas à vous rappeler les noms compliqués, je vais les annoncer uniquement pour que vous imaginiez comment il est difficile, même pour un médecin très compétent, de comprendre l’origine du problème de tel ou tel homme.

Ainsi, les participants au processus: la noradrénaline, la sérotonine, l’acide gamma-amino-butyrique, l’oxyde d’azote. Des niveaux élevés des hormones œstrogènes (aussi appelés «femelles», bien qu’une certaine quantité d’oestrogène doit être présente chez des hommes) ou les niveaux baissés de testostérone – l’hormone mâle principale – peuvent provoquer des troubles de l’éjaculation. Si un homme a des troubles de la glande thyroïde, cela conduit généralement à des problèmes dans la sphère sexuelle. Si la quantité de l’hormone thyroïdienne est augmentée, l’éjaculation prématurée (EP) peut être présente. Si baissée, généralement, le processus d’érection est troublé.

Maintenant jugez vous-même – est-il difficile ou facile de traiter l’éjaculation précoce ….

Précoce – c’est quand?
En effet, ce qui est considéré comme l’éjaculation précoce? Pour quelqu’un, une heure c’est peu, et pour beaucoup d’autres, trois minutes sont assez. Dans la littérature médicale, vous pouvez trouver plusieurs définitions différentes de ce qui est «l’éjaculation précoce».

Par exemple, en 1943 Schapiro B. a offert de diviser l’EP au primaire et secondaire (acquise).

Primaire, c’est quand l’EP a lieu au cours de 30 premières secondes – 2 minutes dans chaque ou près chaque acte sexuel, et dès le début de l’activité sexuelle. L’EP secondaire se produit après plusieurs années de l’activité sexuelle normale, et habituellement peut être due aux raisons suivantes:

  • Les problèmes psychologiques (dans ce cas, avec une partenaire c’est normal, avec l’autre, cela ne fonctionne pas)
  • Dysfonction érectile
  • Prostatite
  • Maladies de la glande thyroïde accompagnées d’une augmentation de sa fonction (le mot «scientifique» – hyperthyroïdie)
  • Déficience en testostérone

L’administration de médicaments ou substances psychoactives qui violent le processus d’éjaculation (comme la marijuana).
En Août 2007, les experts de la Société internationale de la médecine sexuelle, sur la base de la généralisation de nombreuses observations, sont parvenus à un accord qu’il faut appeler l’éjaculation précoce « une dysfonction sexuelle chez les hommes, dans laquelle l’éjaculation se produit au cours de la première minute après la pénétration au vagin, ainsi que l’incapacité de retarder l’éjaculation dans tous les ou presque tous les cas, accompagnés par des réactions émotionnelles négatives comme le stress, l’anxiété, la frustration et l’évitement des relations sexuelles. »

Combien de fois les hommes ont des problèmes avec l’éjaculation?
Il y a quelques années, aux États-Unis, en Allemagne et en Italie, plus de douze mille hommes de 18 à 70 ans ont été interrogés, et il a été constaté que presque un sur quatre a l’éjaculation précoce! (Plus précisément, elle survient chez 22,7% des hommes).

Il s’est avéré, les hommes qui ont des problèmes avec l’éjaculation se plaignent de la dysfonction érectile, de la diminution de la libido, de la dépression, de l’anxiété, des troubles d’orgasme. Cependant, seulement un sur dix va chez le médecin, et parmi ceux qui ont essayé le traitement, plus de 90% ne sont pas satisfaits des résultats.

A quel âge des problèmes avec l’éjaculation surviennent?
Selon une enquête d’un grand nombre (pour être précis 12 133) d’hommes, a n’importe quel âge. De jeunes aux personnes âgées. Seulement dans la catégorie des hommes de 18 a 24 ans, le nombre des homme avec l’EP est inférieur (dans la langue « scientifique », statistiquement moins grand).

Est-il important : l’homme est marié ou célibataire?
Il parait que oui. Les hommes mariés (ou vivant en couple) ont l’EP plus souvent, mais seulement a 7%. Mais les hommes mariés vivent plus …

Le mode de vie affecte l’EP?
Si vous pratiquez du sport (à savoir l’exercice régulier, et pas le sport professionnel épuisant) seulement quelques fois par mois ou moins, les chances a l’acte sexuel « rapide » accroissent.
D’où résulte la loi suivante: moins d’exercices, plus de tissus adipeux, et plus vous pesez (il s’agit du surpoids), moins est bon pour la fonction sexuelle.

Les fumeurs sont aussi beaucoup plus susceptibles à l’EP.

Il y a quelque temps, j’ai eu l’occasion de communiquer avec un collègue des Pays-Bas. Il m’a dit que dans son pays, c’est juste une épidémie de l’éjaculation précoce. Comme vous le savez, il est interdit de fumer aux Pas-Bas, mais les drogues «légères» sont permises. La marijuana l’un des pires ennemis de la virilité.

Tirez des conclusions: vous devriez commencer par vous-mêmes, avec des changements de style de vie.
En tout cas, je vous rappèle la formule du poids idéal: hauteur en cm moins 100.

Y at-il un lien entre l’adénome de la prostate et l’EP?
Les statistiques nous disent qu’il n’y en a pas. Alors ne cherchez pas un chat noir dans une pièce sombre, où il n’y a pas d’un chat.

La dysfonction érectile et l’éjaculation précoce: des problèmes différents ou un seul?
Encore une fois, abordons les statistiques: chez les hommes avec l’EP la dysfonction érectile se produit 3 fois plus souvent que chez ceux qui ont le pouvoir de l’acte sexuel long …

Par conséquent, si vous avez des facteurs de risque pour la dysfonction érectile, à savoir, le taux élevé de cholestérol, le surpoids, l’hypertension artérielle, le diabète, vouz avez une probabilité plus élevée de l’EP.

D’où la leçon suivante: ne permettez pas le développement de la dysfonction érectile, et si cela est arrivé, vous devez d’abord traiter la DE, mais pas l’EP …

Comment commencer le traitement de l’EP?

Je pense que nous avons déjà partiellement répondu à cette question (voir les réponses précédentes). En résumé, il est possible de donner de conseils simples:

Posez vous la question: à quel moment de votre vie, vous avez remarqué que le processus est devenu plus court? Si sur le coup, il est fort probable que vous avez besoin d’un sexothérapeute (ou psychologue qui connaît les problèmes sexuels). Pourtant, cela n’exclut pas tout ce qui concerne l’EP secondaire ou acquise.
Si l’EP est secondaire, à savoir elle n’a pas apparu immédiatement, mais après un certain expérience de l’acte sexuel normal, alors posez vous cette question: qu’est-ce qui ne va pas dans ma vie? Peut-être les rapports avec une partenaire? Ou peut-être vous avez pris du poids et menez une vie sédentaire? Combien de cigarettes vous fumez? Si oui, ne vous précipitez pas à chercher des remèdes miracles – changez votre style de vie.
Si tout ce qui précède ne vous concerne pas, ou vous avez éliminé tous les facteurs de risque, passez à l’étape suivante : la visite et l’examen par un médecin. Ici, malheureusement, il est très important qui sera le médecin. Si compétente – les chances a prolonger l’acte sexuel augmentent. S’il promet de vous sauver de l’EP, mais bourre la caisse des examens et des programmes de traitement coûteux et inutiles, pensez, peut-être, vouz avez besoin d’un autre médecin …
En plus de l’examen général et spécial (l’examen des organes génitaux, de la prostate), il faut faire un certain nombre de tests de laboratoire, tout d’abord, hormonaux (quelles hormones doivent être prises, vous pouvez lire dans le paragraphe 2 de cet article). Conseil: il sera mieux que le médecin vous prescrive des tests. Dans mon expérience, les patients eux-mêmes s’adressent dans des laboratoires différents, et passent soit les tests inutiles, soit pas dans les laboratoires correctes.
Le dernier étape : le traitement réel ou pilules Priligy.

Y at-il des médicaments pour le traitement de l’EP?

Si cela ne vous dérange pas, retournez à l’étape №1 et prêtez attention aux «participants» du processus de l’éjaculation. Le personnage principal est une sérotonine, dont le manque est la cause principale de l’EP.

Par conséquent, les médicaments du groupe antidépresseurs, c’est-a-dire du groupe « des inhibiteurs sélectifd de la recapture de la sérotonine», à savoir ISRS, qui augmentent la concentration de cette hormone sont considérés comme le moyen le plus efficace dans le traitement de l’EP. En conséquence, le moment de l’éjaculation s’attarde. Ce sont les médicaments tels que la paroxétine, la dapoxétine, la sertraline, mais ils sont vendus uniquement sur ordonnance, et je déconseille vivement de ne pas les utiliser de vous-mêmes.

Encore une fois, je voudrais attirer votre attention, que si vouz aves des problèmes avec le dysfonctionnement érectile, il faut commencer par cela. Seulement, il est important de se rappeler qu’il existe des médicaments pour traiter la DE, et il existe des compléments alimentaires.

Il faut vous traiter avec les médicaments éprouvés normaux. La première ligne dans le traitement de la dysfonction érectile aujourd’hui est «les inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 ». Ils augmentent le flux sanguin vers le pénis, provoquant une érection complète.

Si vous revenez à nouveau au point №1, notez qu’encore un «membre» important du processus de l’éjaculation – l’oxyde nitrique. Cette substance a une formule simple (NO), elle est probablement la plus nécessaire pour le « pouvoir masculin ». Grâce à elle, à la fin, le sang remplit le pénis et une érection arrive.

Levitra favorise a l’augmentation de la concentration d’oxyde nitrique dans les vaisseaux et celles-ci se dilatent.
Le médicament a certains contre-indications, il est préférable de consulter un médecin.
Faut-il et peut-on prendre des inhibiteurs de phosphodiestérase si l’érection est normale, et l’éjaculation est précoce?
L’EP n’est pas une indication pour la prescription des inhibiteurs de phosphodiestérase de type 5, mais toujours il vaut la peine d’essayer. Pourquoi? On remarque que l’hyperérection favorise le retard de l’éjaculation.

Si au cours de l’examen a été révélé que la testostérone est abaissé?
C’est très simple: il faut suppléer ses réserves dans le corps (MAIS SEULEMENT APRES AVOIR CONSULTE UN MEDECIN – IL Y A DES CONTRE-INDICATIONS!). À l’heure actuelle, la préparation de testostérone qui doit être administrée seulement 4 fois par an est disponible.
Convenez que c’est très pratique. Restituir le niveau de testostérone est parfois suffisant pour prolonger le temps jusqu’à l’éjaculation.
Demandez à votre médecin les détails d’administration, les indications et les contre-indications pour la thérapie de testostérone.

Pourquoi les médecins sont réticents à prescrire des ISRS?
Le fait est qu’en prescrivant les antidépresseurs du groupe « les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine – ISRS », pour le traitement de l’éjaculation précoce, les médecins utilisent, en fait, leurs effets secondaires – retarder l’éjaculation. Les indications de ces médicaments ne comprennent pas l’éjaculation prématurée.

Et utiliser l’effet secondaire du médicament comme le primaire n’est soit pas tout à fait correcte (honnêtement dire- c’est tout à fait incorrecte!). Mais malgré cela, les médicaments de ce groupe sont de la première ligne de traitement dans toutes les recommandations (par exemple, les recommandations de l’ Association urologique américaine, l’Association urologique européenne) sont la. Tel est le cas lorsque la science et la pratique s’avancent, et les documents sont en place … J’ai toujours un dilemme – violer la loi ou aider le patient? Bien sûr, il est possible de justifier la prescription de la paroxétine par la présence de la dépression chez un homme, mais nous entendons l’éjaculation prématurée.

D’ailleurs, je préviens toujours sur les effets secondaires possibles des antidépresseurs, y compris non seulement la nausée et les maux de tête, mais aussi l’insomnie (ou, au contraire, la somnolence), le tremblement, la fatigue, la confusion de conscience, des convulsions etc .. ..
Mais surtout, ces médicaments peuvent altérer de manière significative l’érection et abaisser le désir sexuel, c’est-a-dire, provoquer l’effet inverse! Alors décidez – êtes-vous prêt à prendre le risque? J’espère que vous vous rendez compte de la gravité avec laquelle vous devez aborder la d gravitécision de ces médicaments? Bien sûr, ils ne peuvent et ne doivent être prescrits QUE PAR UN MEDECIN!

Qu’est-ce qu’il faut faire, si vous devez prendre un ISRS?
Si votre médecin vous prescrit la paroxétine ou la sertraline, vous devez les prendre régulièrement, en commençant par la moindre dose, en l’augmentant progressivement (comment ce faire, le médecin vous dira!). En règle générale, le cours dure au moins 3 mois.

Pourquoi? Parce que 3 mois est la période après laquelle vous obtenez un certain effet qui ne continuera pas à se développer. Par exemple, avant le traitement, le temps avant l’éjaculation était 1,5 minutes, et au bout de trois mois il est augmenté à 3 minutes. Cela signifie que vous aurez seulement 3 minutes … soit le temps auquel le médicament est «capable». Ultérieurement, s’il y a de l’effet (et l’absence d’effets secondaires), vous pouvez prendre les ISRS par dose unique, environ 6 heures avant les rapports sexuels.

Soyez le premier à commenter on "L’éjaculation précoce, comment retarder l’éjaculation ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*